5 conseils pour éviter la présence de tiques et de puces sur votre animal

Les tiques et les puces sont des parasites externes notoires qui peuvent causer des dommages à votre animal. Plus encore, pendant la saison des tiques et des puces. Les tiques aiment la chaleur qui se trouve autour du pelage de votre animal et se multiplient si elles ne sont pas éradiquées. En bref, c'est leur refuge.

En outre, ces parasites provoquent des maladies chez votre animal et chez les autres animaux de votre foyer. Par exemple, les puces peuvent provoquer une réaction allergique grave chez votre animal et chez d'autres animaux si ils sont laissés sans surveillance. Ces parasites peuvent s'attaquer aux membres de votre famille et commencer à provoquer des maladies. Cependant, vous pouvez empêcher cette situation en suivant ces cinq conseils qui aideront à prévenir les tiques et les puces sur vos animaux domestiques et autour de votre jardin.


Comment savoir si mon animal de compagnie est infesté de tiques et de puces ?

Votre animal se gratte souvent quand il est infesté de puces.

La peau est sèche et squameuse

Examinez physiquement votre animal - regardez les zones comme les omoplates, sous les oreilles et la queue

Conseils pour prévenir les tiques et les puces


  • Utiliser des produits anti-puces et antitiques approuvés par les vétérinaires

Ces produits antiparasitaires se présentent sous forme de comprimés à avaler, de lavages topiques et de shampoings. Toutefois, votre vétérinaire peut être mieux placé pour vous conseiller sur le meilleur dosage à prescrire. À noter,

toujours lire attentivement les étiquettes, car certains produits conviennent mieux aux chats qu'aux chiens et vice versa.

  • Une pelouse courte

Gardez votre pelouse courte, un conseil important pour éviter les tiques et les puces.

Les tiques aiment les longues herbes où elles peuvent attendre et s'attaquer à votre animal de compagnie sans méfiance pendant qu'ils jouent.

Pour éviter la présence de tiques ou de puces sur votre pelouse, tondez l'herbe le plus court possible.

  • Examinez votre animal régulièrement

Les propriétaires d'animaux responsables effectuent toujours un contrôle régulier de leurs animaux de temps en temps. Vous pouvez pratiquer un contrôle de routine après une longue promenade avec votre chien dans la forêt ou les longues herbes où ces parasites peuvent se cacher. Un contrôle régulier de votre animal vous aidera à repérer les tiques et les puces avant qu'elles ne deviennent une catastrophe.

Si possible, et en fonction de sa race, vous pouvez également faire raccourcir la fourrure de votre animal pour faciliter le repérage, surtout en été.

  • Gardez les autres nuisibles et les petites espèces sauvages loin de chez vous

Les coyotes, les ratons laveurs et les rats sont de bons porteurs de tiques et de puces. Veillez donc toujours à ce que ces animaux sauvages ne s'approchent pas de votre jardin, car ils contribuent à la transmission des parasites. De plus, ces animaux peuvent transmettre les zoonoses à vous et à vos animaux domestiques. En espérant que cela n'arrive pas ici.

  • Gardez votre animal de compagnie à l'intérieur

Ne laissez pas votre animal de compagnie errer librement dans les buissons pendant une longue période car de nombreux parasites s'y cachent en attendant de s'attaquer à votre animal. Toutefois, n'enfermez pas votre animal trop longtemps car il risque d'acquérir une anxiété de séparation. Si nécessaire, effectuez toujours un contrôle de routine avant qu'ils n'entrent dans votre maison pour faciliter la détection des puces et des tiques.

Conclusion

Il mieux vaut prévenir que guérir. Vous pouvez empêcher qu'une catastrophe ne se produise en suivant ces conseils pour prévenir les tiques et les puces.